CERIUM - Centre d'études et de recherches internationales
  19 janvier 2010
Rue89.fr

Un an après, la popularité de Barack Obama en noir et blanc

54% : c’est la proportion d’électeurs américains blancs qui estiment que la première année de pouvoir de Barak Obama est un échec, contre 37% qui estiment que c’est un succès. Chez les Noirs, 82% voient un succès, seulement 7% un échec. Dans la population en général, la question se solde par un match nul : succès 45%, échec 45%. C’est dire que la population non-blanche appuie majoritairement Obama, pour annuler l’impact de son impopularité chez les Blancs.

Parmi les milliers de données de sondage publiés ces derniers jours pour déchiffrer l’opinion, à l’an 1 d’Obama, cet écart entre blancs et non-blancs est la donnée la plus déprimante de toutes. Si ce n’était d’elle, on pourrait - comme le font beaucoup d’analystes - comparer le désenchantement dont souffre Obama à celui qui déprimait Ronald Reagan au même moment de sa présidence, alors qu’il devait, comme son successeur noir, affronter une récession et se battre pour des réformes très critiquées.

Mais lorsqu’on compare le niveau d’approbation blanc à Obama + 1 an, à celui des cinq présidents précédents, y compris les démocrates Carter et Clinton, on ne peut que constater qu’aucun d’entre eux n’a eu un taux d’approbation de l’opinion blanche aussi faible (le plus proche, Carter, avait 10 points de plus) et qu’aucun n’a eu un taux de désapprobation de cette opinion aussi élevé (le plus proche, Clinton, avait 10 points de moins). (Voir ce désolant graphique compilé par le New York Times.) Obama mieux que Bush ?

Le sondage mettant en évidence le ressac dont Obama est victime dans l’électorat blanc, publié par l’Université Quinnipiac, pose une question dont la réponse tombe sous le sens :

Pensez-vous que Barack Obama a été un meilleur président que George W. Bush, équivalent, ou pire ?

Dans la population totale, 43% croient qu’Obama a été meilleur, 23% le trouvent égal à Bush et 30% pire.

Chez les blancs : 38% le trouvent pire que Bush, 36% meilleur et 23% équivalent.

Plusieurs autres réponses vont en ce sens. Mais pour amortir, à peine, le choc, chers internautes, je citerai les réponses où 59% des blancs trouvent à Obama des qualités de leader fort, le croient honnête (49%, mais 44% en doutent). Et, c’est la moindre des choses, 49% des blancs croient que Bush est le grand responsable de l’état actuel de l’économie, contre 24% qui blâment Obama.

Source : Rue89.fr

  • Jean-François LiséeJean-François Lisée

    Jean-François Lisée fut directeur exécutif du Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM) de 2004 à 2012.
Dans les médias
Accueil du site  -   RSS   -   Partenaires   -   iTunes-U   -   Accès privé